Information technique

now browsing by category

 

Classification TMD de matières biologiques – environnement

Situation 1 : Nous avons un échantillon de nourriture connus pour être contaminés par la salmonellose dans un test récent qui doit être expédié pour une confirmation

Antécédents: OUI – premier test positif
Symptômes: n/a
Particularité de la source: substance connue pour être contaminé
Conditions locales endémiques:  normales
Raison de croire: OUI – premier test positif

Dans ce cas, l’expéditeur sait que l’échantillon est contaminé par la Salmonella (matières infectieuses catégorie B) ce qui veut dire que la classification selon le Règlement sur le transport des marchandises dangereuses (RTMD) serait UN3373, MATIÈRE BIOLOGIQUE, CATÉGORIE B.

 

Situation 2 : Nous avons échantillon d’une conduite d’un bâtiment avec des cas confirmés de Légionellose.

Antécédents: OUI – premier test positif
Symptômes: n/a
Particularité de la source: conduites connues pour être contaminé
Conditions locales endémiques:  normales
Raison de croire: OUI – premier test positif

Dans ce cas, puisque l’expéditeur a raison de croire que l’échantillon peut être contaminé par la Legionella, soit une matière infectieuse de catégorie B, il faudrait classifier l’échantillon comme UN3373, MATIÈRE BIOLOGIQUE, CATÉGORIE B.

 

Situation 3 : Nous avons un filtre provenant d’un système d’aqueduc municipal

Antécédents: OUI –  test précédent positif pour la présences de bactéries dangereuses pour la santé publique
Symptômes: n/a
Particularité de la source: filtre connu pour contenir des bactéries dangereuses pour la santé publique par le passé
Conditions locales endémiques:  normales
Raison de croire: OUI – antécédents antérieurs 

Dans ce cas, il est difficile de cibler la classification du filtre puisque l’information fournie n’est pas complète.  Nous aurions besoin de plus d’information par rapport aux bactéries dangereuses pour la santé publique, surtout en rapport avec la classification selon le RTMD.

 

Situation 4 :  Nous avons échantillon d’eau pour analyse de routine  d’un aqueduc

Antécédents: NON
Symptômes: n/a
Particularité de la source: aucune
Conditions locales endémiques:  normales
Raison de croire: NON

Dans ce cas, puisqu’il n’y a aucune raison de croire que l’échantillon d’eau est contaminé par des matières infectieuses, l’échantillon ne tombe pas sous le RTMD car il ne s’agit pas de marchandises dangereuses.

 

Classification TMD
Projets réglementaires spéciaux – Direction générale du transport des marchandises dangereuses (TMD)
Transports Canada / Gouvernement du Canada

TC.TDGClassification-ClassificationTMD.TC@tc.gc.ca

Classification des instruments souillés

Un client s’interroge sur la bonne procédure afin d’expédier des instrument médicaux souillés.

Voici la situation :

Un personne utilise un instrument de mesure qui comporte une aiguille afin de prendre un prélèvement.  Lorsque cet instrument fait défaut, il doit le retourner au distributeur afin de le faire analyser.  Le distributeur émet, à la personne, une procédure et fourni un emballage triple (enveloppe plastique, contenant rigide et boîte de carton) pour l’envoyer et, à son tour, retourne l’instrument au fabricant.

Puisque cet instrument est souillé de matières biologiques dont nous n’avons aucune raison de croire qu’il a été exposé à une matières de Catégorie A, mais dont certains des ces instruments pourraient avoir été  exposés à une matières biologiques de catégorie B (VIH, Hépatite).

Doit-on expédié ces produits en tant que :

  1. a) Spécimens humains exemptés
  2. b) UN3373
  3. c) Déchets bio-médicaux.

Transports Canada nous répond:

Vous devez expédier ces instruments en tant que UN3291 – DÉCHET (BIO) MÉDICAL, N.S.A., cependant, s’ils sont contaminés par des matières infectieuses de catégorie A, vous devez utiliser UN2814 pour la classification.

À notre connaissance, nous n’avons pas émis de certificat d’équivalence pour un envoi de UN3291.  Par contre, nous avons émis un certificat d’équivalence pour le transport de marchandises dangereuses qui sont des déchets biomédicaux solides et classifiés UN2814.  Dans ce cas précis, il n’existe pas de contenant conçu pour une « Catégorie A » qui est suffisamment grand pour transporter l’item contaminé

De plus, vous pouvez consulter le bulletin sur les substances infectieuses disponible sur le site Web de TMD.

 

Direction de la conformité et d’intervention
Transport des marchandises dangereuses  Transport Canada

 

Courriel : tdg-tmd@tc.gc.ca / ATS : 1-888-675-6863

Il serait également possible d’utiliser l’exemption suivante:

1.42.3 Déchets médicaux ou déchets d’hôpital

La partie 3 (Documentation), les articles 4.10 à 4.12 de la partie 4 (Indications de danger — marchandises dangereuses), la partie 5 (Contenants), la partie 6 (Formation), la partie 7 (Plan d’intervention d’urgence) et la partie 8 (Exigences relatives aux rapports) ne s’appliquent pas à la présentation au transport, à la manutention ou au transport de marchandises dangereuses qui sont des déchets médicaux ou des déchets d’hôpital si les conditions suivantes sont réunies :
DORS/2017-137

  • (a) les marchandises dangereuses sont UN3291, DÉCHET (BIO) MÉDICAL, N.S.A.;
  • (b) elles sont dans un contenant conforme aux exigences de la norme CGSB-43.125;
  • (c) les renseignements suivants sont apposés sur le contenant :
    • (i) le symbole biorisque,
    • (ii) le mot « BIORISQUE » ou « BIOHAZARD ».

CGSB43-125

Quels sont les types d’emballages normalisés et non normalisés qui sont autorisés dans la partie III de la norme CAN/CGSB 43.125 pour le transport des matières infectieuses destinées à être éliminées, ou des déchets d’hôpital, (bio) médicaux ou médicaux réglementés?

Différents types d’emballages normalisés et non normalisés sont autorisés dans la partie III de la norme CAN/CGSB-43.125 pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A et de la catégorie B destinées à être éliminées, ou des déchets d’hôpital, (bio) médicaux ou médicaux réglementés.

  1. Petit contenant normalisé UN
    Le petit contenant normalisé UN doit être un fût, un jerrican, une boîte ou un contenant composite figurant dans le tableau 3 de la norme CAN/CGSB-43.125 et doit satisfaire à un niveau de rendement du groupe d’emballage I ou II.

L’emballage doit être étanche ou il faut le rendre étanche en insérant un sac en plastique à l’intérieur. Le sac en plastique doit réussir les essais de résistance à la déchirure (Elmendorf) et de résistance au choc de masse tombante définis dans le tableau 5 de la norme CAN/CGSB-43.125.

  1. Grand récipient pour vrac (GRV) normalisé UN.
    Le GRV normalisé UN doit figurer dans le tableau 4 de la norme CAN/CGSB-43.125 et doit satisfaire à un niveau de rendement du groupe d’emballage I ou II.
  2. Grand emballage normalisé UN
    Le grand emballage normalisé UN doit être rigide et étanche et doit satisfaire à un niveau de rendement du groupe d’emballage II.
  3. Emballage combiné non normalisé
    Ce type d’emballage se compose d’un sac en film plastique solidement fermé placé à l’intérieur :

    • d’un emballage rigide, étanche et conçu pour des utilisations répétées, ou
    • à l’intérieur d’une boîte en carton répondant aux exigences en matière de capacité et de rendement énumérées dans le tableau 6 de la norme CAN/CGSB-43.125.

Remarque : Le sac en plastique doit réussir les essais de résistance à la déchirure (Elmendorf) et de résistance au choc de masse tombante définis dans le tableau 5 de la norme CAN/CGSB-43.125.

  1. Emballage de type P620
    Pour en savoir plus sur les emballages de type P620.
  2. Emballage pour objets tranchants (p. ex. contenant pour objets acérés)
    Un emballage destiné à contenir des objets tranchants (par exemple, des éclats de verre et des aiguilles) doit répondre aux exigences de la norme CAN/CSA-Z316.6 ou être rigide, étanche, à l’épreuve des perforations et conçu pour des utilisations répétées. Voici une image de contenant pour objets tranchants.

Formations en ligne maintenant disponibles

Formations en ligne

Vous pouvez désormais suivre plusieurs de nos formation en ligne grâce à l’appui de notre partenaire Formation-enligne.ca.

Notre formation TMD en ligne sur le transport des matières biologiques (BIO-109) est maintenant disponible.

La formation TMD en ligne pour expéditeur (BIO-101) sera disponible d’ici la fin d’octobre 2018.

Vous pouvez présentement suivre la formation sur le Système d’information sur le matières dangereuses utilisées au travail en ligne (SIMDUT-2015).

 

N’hésitez pas à communiquer avec notre service à la clientèle pour obtenir plus d’information au 1-855-246-8330.

Formations en ligne

Formations en ligne

Nous sommes maintenant en mesure de vous fournir des formations en ligne avec l’appui de nos partenaires Formation-enligne.ca et IBDS.

.

.

.

.

En effet, nous avons les formations en ligne suivantes disponibles:

.

pour travailleur

.

 

TMD-Bio pour transporteur (disponible mi-septembre 2018)

.

TMD-Bio expéditeur (disponible fin-septembre 2018)

 

Pour plus d’information, communiquez avec notre service à la clientèle au 1-855-246-8330 ou à formation@brpconsultants.com

Modifications au RTMD juin 2017

Modifications au RTMD publié en juin 2017

Plusieurs modifications importantes ont été apportées au RTMD en juin 2017.  Certaines de ces modifications au RTMD touchent en particulier les envois de matières biologiques soit:

  • les normes d’emballages du CGSB-43.125 2016 sont maintenant en vigueur (voir notre article)emballages-matières-infectieuses-1
  • les indications de danger peuvent maintenant demeurer sur les emballages de matières infectieuses même si le contenant est vide.
  • La liste des normes a été changer afin de permettre l’utilisation des normes les plus récentes par renvoi automatique.
  • La liste des marchandises dangereuses (Annexe 1) a fait l’objet de plusieurs ajouts particulièrement pour les dispositions particulières (Annexe 2).

Attention, en date de 22 juillet 2017, certaines parties du RTMD disponibles sur le site Internet de Transports Canada n’avait pas encore été mis à jour malgré l’annonce de Transports Canada à ce sujet (notamment les annexes).

Nos publications seront bientôt prêtes afin d’aider notre clientèle à mieux se conformer à ces modifications au RTMD.  Nous prenons présentement des commandes de pré-production de notre liste des marchandises dangereuses.  Nous appliquerons un rabais de 25%  pour toutes les commandes reçues avant le 17 août 2017 .  Téléchargez notre feuillet de commande ici.

 

Vous pouvez consulter la liste complète des modification en suivant ce lien.

 

Bernard Parker

Spécialiste TMD

Emballages pour matières infectieuses – nouvelles normes 2017

Emballages pour matières infectieuses

Importantes modifications à la norme pour les emballages pour matières infectieuses CAN/CGSB-43.125-2016 par rapport à la norme CGSB-43.125-1999formation-tmd-matieres-infectieuses-montreal

L’Office des normes générales du Canada a mis à jour la norme pour les emballages pour matières infectieuses CAN/CGSB-43.125. Depuis la dernière révision de cette norme il y a 17 ans, pas moins de 9 éditions des Recommandations relatives au transport des marchandises dangereuses – Règlement type (Règlement type des Nations Unies) ont été publiées. La norme emballages pour matières infectieuses CAN/CGSB-43.125-99 reposait sur la 10e édition tandis que la norme CAN/CGSB-43.125-2016 repose quant à elle sur l’édition la plus récente du Règlement type des Nations Unies (19e édition).

Le présent document résume les modifications les plus importantes apportées à la norme qui sont applicables aux fabricants d’emballages pour matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B. Cependant, le document n’aborde pas toutes les modifications apportées à la norme.

Il vous appartient en tant que fabricant d’emballages pour matières infectieuses de type P620 (anciennement de type 1A) et/ou de type P650 (anciennement de type 1B) ou en tant qu’utilisateur d’emballages pour matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B ou déchets biomédicaux de lire et de comprendre les sections de la norme applicables à votre situation pour vous assurer de connaître tous les changements.

Fabricants d’emballage pour matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B

Utilisateurs d’emballage pour matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B et de déchets biomédicaux

Fabricants d’emballage pour matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B

Actualisation de la terminologie

La terminologie employée dans la norme emballages pour matières infectieuses CAN/CGSB-43.125 a changé. Dans l’édition de 2016,

  • « emballage de type 1A » a été remplacé par « emballage de type P620 », qui renvoie à l’instruction d’emballage P620 du Règlement type des Nations Unies,
  • « emballage de type 1B » a été remplacé par « emballage de type P650 », qui renvoie à l’instruction d’emballage P650 du Règlement type des Nations Unies;
  • « emballage de type 1C » a été supprimé de la nouvelle norme.

Un emballage de type 1A ne sert pas seulement au transport de matières infectieuses de catégorie A comme la terminologie le suggère. Il peut également servir au transport de matières infectieuses de catégorie B et au transport de déchets biomédicaux.

De même, un emballage de type 1B peut servir au transport de matières infectieuses de catégorie B, mais aussi au transport de matières infectieuses de catégorie A sous une autre forme qu’une culture ou des matières qui ne rencontrent pas les critères du paragraphe 2.36 (3) du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses ainsi qu’au transport de déchets biomédicaux.

Enfin, un contenant de Type 1C est le terme le moins intuitif étant donné qu’il n’y a pas de matières infectieuses de catégorie C. Ce contenant peut servir au transport des matières infectieuses de catégorie A (si elles ne rencontrent pas les critères du paragraphe 2.36 (3) du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses) et des matières infectieuses de catégorie B destinées à être éliminées ainsi que des déchets biomédicaux.

Emballages pour matières infectieuses de type P620

Aucune modification majeure n’a été apportée aux exigences s’appliquant aux emballages de type P620 (anciennement les emballages de type 1A) dans l’édition de 2016 par rapport à l’édition de 1999. Seules quelques modifications ont été requises afin d’harmoniser la nouvelle édition avec le Règlement type des Nations Unies.

Le changement le plus notable concernant les emballages de type P620 réside dans la manière dont ils sont inscrits auprès de Transports Canada.

Inscription (section 10)

La manière dont Transports Canada délivre les inscriptions des emballages de type P620 changera à l’avenir. Désormais, quand une nouvelle inscription est délivrée ou qu’une inscription existante est renouvelée :

  • Le certificat sera délivré à l’installation de fabrication sous le numéro 42-XXX.
  • Le certificat énumérera toutes les conceptions inscrites du fabricant dans une annexe. Aucun changement ne sera apporté aux indications de conformité (marquage UN) puisque les numéros d’inscription des conceptions ne changeront pas (8-XXX).
  • Les nouveaux certificats seront valides pour une période de 5 ans plutôt que la période actuelle de 3 ans.

Toutes les inscriptions actuelles demeurent valides jusqu’à leur expiration.

Cela simplifiera les processus d’inscription des emballages pour matières infectieuses et de tenue des dossiers puisque toutes les conceptions détenues par un fabricant se retrouveront dans le même certificat d’inscription et auront la même date d’expiration. Une seule demande de renouvellement devra être envoyée et un seul certificat d’inscription devra être consigné.

Emballages de type P650

Indication de conformité (section 5.2)emballages-matières-infectieuses-1

L’indication de conformité « TC-125-1B » a été remplacée par « UN3373 » que l’on trouve dans l’instruction d’emballage P650 du Règlement type des Nations Unies afin de l’harmoniser avec les règlements de transport internationaux applicables. La marque UN3373 est considérée comme une marque hybride étant donné qu’elle est déjà utilisée comme indication de marchandise dangereuse dans le Règlement sur le transport des marchandises dangereuses. En conséquence, une nouvelle disposition sera ajoutée au Règlement sur le transport des marchandises dangereuses pour autoriser l’apposition de l’indication de  marchandise dangereuse, UN3373, sur un contenant vide étant donné que l’indication servira également d’indication conformité aux termes de la nouvelle norme.

Essais (section 7 et tableau 2B)

Exigences de rendement

La norme CAN/CGSB-43.125-99 ne contient pas d’exigences de rendement pour les emballages pour matières infectieuses de type 1B (maintenant de type P650), car elles figurent actuellement dans le Règlement sur le transport des marchandises dangereuses (essai de pression interne de 95 kPa et essai de chute d’une hauteur de 1,2 mètre). Les exigences figurant à l’article 5.16.1 du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses seront abrogées, car elles sont désormais incluses dans l’édition 2016 de la norme.

Dispense de l’essai de pression interne pour le transport routier

Selon l’édition de 1999, quel que soit le mode de transport, le récipient primaire ou l’emballage secondaire doit pouvoir résister à une pression d’air interne ou à une pression différentielle d’au moins 95 kPa. Cette exigence se trouve également dans le Règlement type des Nations Unies. Toutefois, un examen de la réglementation américaine (49CFR – article 173.199) révèle que les emballages des matières infectieuses de catégorie B transportées par la route ne sont pas tenues de respecter l’exigence d’essai de pression interne de 95 kPa figurant dans le Règlement type des Nations Unies.

L’exigence d’un essai de pression interne de 95 kPa ne semble pas être une exigence raisonnable pour le transport terrestre étant donné qu’il y a un changement minime de la pression interne dans le transport terrestre par rapport au transport aérien. Étant donné qu’un certain nombre d’expéditions transfrontalières de spécimens de laboratoire a lieu, la compatibilité entre les systèmes réglementaires des États-Unis et du Canada paraît souhaitable afin de minimiser la confusion entre les laboratoires lorsqu’on coordonne des envois. Alors, l’exigence qui se trouve dans l’édition 2016 de la norme CAN/CGSB-43.146 représente une déviation par rapport au Règlement type des Nations Unies et n’exige pas un essai de pression interne de 95 kPa pour les emballages destinés au transport terrestre.

Utilisateurs d’emballages pour matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B et de déchets biomédicaux

Nous vous recommandons de lire les sections de la norme applicables à votre situation pour vous assurer de connaître tous les changements.

Actualisation de la terminologie

  •  « emballage de type 1A » a été remplacé par « emballage de type P620 », qui renvoie à l’instruction d’emballage P620 du Règlement type des Nations Unies,
  • « emballage de type 1B » a été remplacé par « emballage de type P650 », qui renvoie à l’instruction d’emballage P650 du Règlement type des Nations Unies,
  • « emballage de type 1C » a été supprimé de la nouvelle norme.

Un emballage de type 1A ne sert pas seulement au transport de matières infectieuses de catégorie A comme la terminologie le suggère. Il peut également servir au transport de matières infectieuses de catégorie B et au transport de déchets biomédicaux.

De même, un emballage de type 1B peut servir au transport de matières infectieuses de catégorie B, mais aussi au transport de matières infectieuses de catégorie A sous une autre forme qu’une culture ou des matières qui ne rencontrent pas les critères du paragraphe 2.36 (3) du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses ainsi qu’au transport de déchets biomédicaux.

Enfin, un contenant de Type 1C est le terme le moins intuitif étant donné qu’il n’y a pas de matières infectieuses de catégorie C. Ce contenant peut servir au transport des matières infectieuses de catégorie A (si elles ne rencontrent pas les critères du paragraphe 2.36 (3) du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses) et des matières infectieuses de catégorie B destinées à être éliminées ainsi que des déchets biomédicaux.

Introduction d’exigences de sélection et d’utilisation

Les exigences de sélection et d’utilisation d’emballages pour les matières infectieuses et les déchets biomédicaux ont été déplacées de l’article 5.16 du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses à l’édition de 2016 de la norme CAN/CGSB-43.125.

Les exigences de sélection et d’utilisation sont désormais abordées dans deux nouvelles parties que l’on trouve dans l’édition de 2016 de la norme CAN/CSGB-43.125 :

  • la partie II traitera de la sélection et de l’utilisation d’emballages pour matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B;
  • la partie III traitera de la sélection et de l’utilisation d’emballages pour le transport de matières infectieuses de catégorie A et de catégorie B destinées à être éliminées et de déchets biomédicaux.

Élargir la sélection des contenants destinés aux déchets

La sélection de contenants pour les déchets sera harmonisée avec le Règlement type des Nations Unies et elle permettra l’utilisation de grands emballages qui répondent aux exigences du chapitre 6.6 du Règlement type des Nations Unies. Toutefois, les contenants non conformes à une spécification autorisés dans l’édition de 1999 continueront d’être autorisés dans l’édition de 2016.

Article gracieuseté de Transports Canada

Formation TMD (transport de matières biologiques)

Formation TMD (transport et expédition de matières biologiques/infectieuses)

(date à confirmer selon le nombre de réservation)
Places limitées – réservez votre place dès maintenant 115$

L’expmatieres-infectieusesédition et le transport d’échantillons biologiques sont règlementés par le RTMD (Règlement sur le transport des marchandises dangereuses). Les échantillons de diagnostic, les spécimens biologiques infectés ou non (prises de sang, d’urine, etc.) ainsi que la glace sèche sont tous des exemples de ces produits.   Une formation TMD est obligatoire selon la loi.
.
Vous désirez une formation TMD – BIO adaptée à votre réalité et à vos besoins, sans perte de temps ?formation-TMD- matieres-infectieuses-biologiques-laval2
Participez à une de nos formations sur le transport des matières infectieuses.  Vous serez conquis par la facilité et la convivialité de notre cours TMD-BIO et surtout, de son efficacité. Vous retournerez à vos activités principales plus rapidement et mieux informé.

.

.

guuide-tmb-bio-formation-laval-montrea-web

Et ces lourds textes de lois dispendieux ….?

Notre formation TMD – BIO est fondé sur notre Guide sur l’expédition de matières biologiques qui remplace ces fastidieux volumes inutiles qui ne font qu’accumuler de la poussière et qui coûtent une fortune.  De plus, il est gratuit avec chaque cours, facile d’utilisation et en français.  Vous recevez également une copie électronique de notre déclaration de marchandises dangereuses pour le transport terrestre et aérien (nécessaire pour les catégorie A).

.

conference-bio-web-formation-tmd-laval

Vous n’avez pas de temps à perdre à vous déplacer ?

Une formation TMD en conférence Web (OUI avec une personne ressource vivante !) rend le tout facile et sans perte de temps! Vous avez la possibilité suivre notre formation TMD-BIO de votre lieu de travail ou de votre domicile, de poser toutes les questions que vous voulez et obtenir les réponses immédiatement.

 .

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT pour notre formation TMD les places s’envolent rapidement..Communiquez avec notre coordonnatrice à la formation formation@brpconsultants.com

Les personnes seules désirant une formation privée ou dan sun délais plus rapide peuvent  communiquer avec nous pour réserver une formation à l’heure et date de leur choix (frais supplémentaires).

Sommaire du cours

Cette formation TMD inclut le transport aérien et terrestre selon les toutes dernières exigences du RTMD/IATA et comprend les sujets suivants:

  • La loi et les divers règlements sur le transport des marchandises dangereuses (terrestre et aérien / Fed Ex);
  • Les responsabilités des expéditeurs et transporteurs;
  • La classification des produits biologiques (catégories A et B, spécimens exemptés) et la glace sèche;
  • Les exigences pour les emballages (Types 1A, 1B et 1C, exemptés et la glace sèche);
  • Le marquage et l’étiquetage des colis;
  • Les documents de transport (déclaration de marchandises dangereuses);
  • Les plaques requises pour les véhicules;
  • Les exigences supplémentaires (divergences) des pays et transporteurs (particulièrement pour le Canada et les USA);
  • Les exemptions (spécimens non infectés);
  • Les rapports en cas de fuites.
  • Les exigences pour la glace sèche
  • Les normes pour le transport aérien (ou par FedEx)

Tous les participants reçoivent une copie de notre Guide sur l’expédition de matières biologiques ainsi qu’une copie de notre déclaration de matières infectieuses et glace sèche pour le transport terrestre et aérien.

Durée: 2.5 heures pour la Catégorie B et les spécimens exemptés avec ou sans glace sèche. Ajoutez 45 minutes pour la Catégorie A

Visitez notre site principal pour plus d’information sur nos services

PAIEMENT : des frais de réservation  sont exigés à l’inscription.  Nous acceptons les paiements par carte de crédit seulement (VISA ou MASTERCARD).

INSCRIPTION : Pour vous inscrire, veuillez communiquer avec Brigitte Bertrand au 450 665-9893.

* Les frais de réservation doivent être acquittés lors de l’inscription et sont non remboursables, à moins d’annulation de la part du Centre de formation en matières dangereuses.  Le Centre de formation en matières dangereuses se réserve le droit d’annuler une formation si le nombre de réservation ne justifie pas la tenu de celle-ci.  Les participant seront aviser 7 jours à l’avance.

Équipement requis pour cette formation:

Ordinateur avec microphone et haut-parleurs (VoIP) – l’utilisation d’un casque est recommandée si vous partagez un bureau avec plusieurs personnes. Voici les instructions pour faire un test de connexion :
1. Joignez à la session de test via https://www3.gotomeeting.com/join/406552062.
2. Si vous souhaitez vous connecter depuis un ordinateur, vous devrez peut-être télécharger le fichier Citrix Online Launcher pour Windows ou Mac pour lancer GoToMeeting .
3. Si vous apercevez une boîte de dialogue « En attente d’un organisateur » (Waiting for Organizer), vous avez rejoint la session de test avec succès. Vous serez en mesure de rejoindre des sessions GoToMeeting, GoToWebinar ou GoToTraining à partir de cet ordinateur. Fermer la boîte de dialogue « En attente d’un organisateur » pour quitter la session de test.

Matières infectieuses-nouvelles normes d’emballage

La norme CGSB-43.125-2016 a été adoptée récemment par le gouvernement canadien pour l’emballage de matières infectieuses.  Par contre, cette dernière n’a pas encore été adoptée par le Règlement sur le transport des marchandises dangereuses qui chapeaute l’expédition de matières infectieuses et ne peut donc pas être utilisée présentement.

Les modifications suivantes sont prévues pour l’emballage de matières infectieuses:

Pour les matières infectieuses UN3373 Cat. B:

  • la nomenclature change à « emballage 650 » (au lieu de Type 1B);
  • les essais de pression (de 95 kPa) seront seulement requis pour le transport de matières infectieuses par avion;
  • les emballages intérieurs fragiles devront être protégés les uns des autres.
  • les emballages extérieurs rigides devront être utilisés incluant:
    • une description de la matières infectieuses;
    • une des dimensions devra avoir au moins 100 mm x 100 mm.
    • formation-tmd-matieres-infectieuses-montreal
  • Les épreuves de vérification seront toujours requises mais la marque TC125 1B ne le sera plus pour les matières infectieuses de cat. B
  • Utilisation de glace sèche ou azote sera permise mais des précautions devront être prises  incluant:
    • des évent pour empêcher la sur-pressurisation;
    • des supports pour assurer la stabilité et l’orientation des emballage intérieur une fois le réfrigérant dissipé.
  • Utilisation de glace sera permise sous les conditions suivantes:
    • si placée dans l’emballage extérieur ou dans le suremballage, l’emballage extérieur ou suremballage devra être étanche;
    • des supports pour assurer la stabilité et l’orientation des emballages intérieurs une fois le réfrigérant dissipé seront requis.

Pour les matières infectieuses UN2814 et UN2900 Cat. A, la nomenclature change à « emballage 620 » (au lieu de Type 1A)

Pour plus d’informations sur le transport et l’expédition de matières infectieuses, communiquer avec le Centre de formations en matières dangereuses – spécialiste en formation pour les matières infectieuses.  Nos formations sur le transport des matières infectieuses sont disponibles en entreprises ou en conférence web.

Conférence web formation TMD-BIO, 1 février 2017

Formation TMD-BIO (transport et expédition de matières biologiques/infectieuses)

Le jeudi 21 février 2017 — 13 h (à confirmer selon le nombre de réservation)

Date limite d’inscription – le 21 janvier mai 20167 – Places limitées à 10 – réservez votre place dès maintenant

 conférence-web-formation-tmd-bio
L’expédition et le transport d’échantillons biologiques sont règlementés par le RTMD (Règlement sur le transport des marchandises dangereuses). Les échantillons de diagnostic, les spécimens biologiques infectés ou non (prises de sang, d’urine, etc.) ainsi que la glace sèche sont tous des exemples de ces produits.   Une formation TMD est obligatoire selon la loi.
.

Vous désirez une formation TMD-BIO adaptée à votre réalité et à voformation-TMD-matieres-infectieuses-biologiques-laval2s besoins, sans perte de temps ?
Participez à une de nos formations sur le transport des matières infectieuses.  Vous serez conquis par la facilité et la convivialité de notre cours TMD-BIO et surtout, de son efficacité. Vous retournerez à vos activités principales plus rapidement et mieux informé.

.

.

Et ces lformation-tmb-bio-conference-web-laval-montrealourds textes de lois dispendieux ….?

Notre formation TMD-BIO est fondé sur notre Guide sur l’expédition de matières biologiques qui remplace ces fastidieux volumes inutiles qui ne font qu’accumuler de la poussière et qui coûtent une fortune.  De plus, il est gratuit avec chaque cours, facile d’utilisation et en français.  Vous recevez également une copie électronique de notre déclaration de marchandises dangereuses pour le transport terrestre et aérien (nécessaire pour les catégorie A).

.

Vous n’avez pas de temps à perdre à vous déplacer ?conference-formation-tmd-bio-web

Une formation TMD-Bio en conférence Web (OUI avec une personne ressource vivante !) rend le tout facile et sans perte de temps! Vous avez la possibilité suivre notre formation TMD-BIO de votre lieu de travail ou de votre domicile, de poser toutes les questions que vous voulez et obtenir les réponses immédiatement.

 .

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT pour notre formation TMD-Bio les places s’envolent rapidement..Communiquez avec notre coordonnatrice à la formation formation@brpconsultants.com

Sommaire du cours TMD-Bio

Cette formation TMD-Bio inclut le transport aérien et terrestre selon les toutes dernières exigences du RTMD/IATA et comprend les sujets suivants:

  • La loi et les divers règlements sur le transport des marchandises dangereuses (terrestre et aérien / Fed Ex);
  • Les responsabilités des expéditeurs et transporteurs;
  • La classification des produits biologiques (catégories A et B, spécimens exemptés) et la glace sèche;
  • Les exigences pour les emballages (Types 1A, 1B et 1C, exemptés et la glace sèche);
  • Le marquage et l’étiquetage des colis;
  • Les documents de transport (déclaration de marchandises dangereuses);
  • Les plaques requises pour les véhicules;
  • Les exigences supplémentaires (divergences) des pays et transporteurs (particulièrement pour le Canada et les USA);
  • Les exemptions (spécimens non infectés);
  • Les rapports en cas de fuites.
  • Les exigences pour la glace sèche
  • Les normes pour le transport aérien (ou par FedEx)

Tous les participants reçoivent une copie de notre Guide sur l’expédition de matières biologiques ainsi qu’une copie de notre déclaration de matières infectieuses et glace sèche pour le transport terrestre et aérien.

Durée: 2.5 heures pour la Catégorie B et les spécimens exemptés avec ou sans glace sèche. Ajoutez 45 minutes pour la Catégorie A

Visitez notre site principal pour plus d’information sur nos services

PAIEMENT : des frais de réservation au montant 113,83 $* (99 $ plus taxes) sont exigés à l’inscription.  Nous acceptons les paiements par carte de crédit seulement (VISA ou MASTERCARD).

INSCRIPTION : Pour vous inscrire, veuillez communiquer avec Brigitte Bertrand au 450 665-9893.

* Les frais de réservation doivent être acquittés lors de l’inscription et sont non remboursables, à moins d’annulation de la part du Centre de formation en matières dangereuses.  Le Centre de formation en matières dangereuses se réserve le droit d’annuler une formation si le nombre de réservation ne justifie pas la tenu de celle-ci.  Les participant seront aviser 7 jours à l’avance.

Équipement requis pour cette formation TMD-Bio:

Ordinateur avec microphone et haut-parleurs (VoIP) – l’utilisation d’un casque est recommandée si vous partagez un bureau avec plusieurs personnes. Voici les instructions pour faire un test de connexion :
1. Joignez à la session de test via https://www3.gotomeeting.com/join/406552062.
2. Si vous souhaitez vous connecter depuis un ordinateur, vous devrez peut-être télécharger le fichier Citrix Online Launcher pour Windows ou Mac pour lancer GoToMeeting .
3. Si vous apercevez une boîte de dialogue « En attente d’un organisateur » (Waiting for Organizer), vous avez rejoint la session de test avec succès. Vous serez en mesure de rejoindre des sessions GoToMeeting, GoToWebinar ou GoToTraining à partir de cet ordinateur. Fermer la boîte de dialogue « En attente d’un organisateur » pour quitter la session de test.

Formation TMD-BIO, conférence web -15 octobre 2015

Transport et expédition de matières biologiques/infectieuses (RTMD)
Mercredi 15 octobre 2015 — 13 h
Date limite d’inscription – 1er octobre 2015 – Places limitées à 10 – réservez votre place dès maintenant

L’expédmatieres-infectieusesition et le transport d’échantillons biologiques est règlementé par le RTMD (Règlement sur le transport des marchandises dangereuses). Les échantillons de diagnostic, les spécimens biologiques non-infectés ou non (prises de sang, d’urine, etc.) ainsi que la glace sèche sont tous des exemples de ces produits.   Une formation est obligatoire selon la loi.
.
Vous désirez une formation TMD-BIO adaptée à votre réalité et à vos besoins, sans perte de temps ?formation-TMD- matieres-infectieuses-biologiques-laval2
Participez à une de nos formations sur le transport des matières infectieuses.  Vous serez charmé par la facilité et la convivialité de nos cours TMD-BIO et surtout, de leur efficacité. Vous retournerez à vos activités principales plus rapidement et mieux informé.

.

.

.

C1-bioEN-2015-09

Et ces lourds textes de lois dispendieux et inutiles….?

Notre cours TMD-BIO est fondé sur notre guide sur le transport de matières biologiques qui remplace ces fastidieux volumes qui ne font qu’accumuler de la poussière et qui coûtent une fortune.  De plus, il est gratuit avec chaque cours et facile d’utilisation.

.

.

conference-bio-web-formation-tmd-laval

Vous n’avez pas de temps à perdre à vous déplacer ?

Une conférence Web (OUI avec une personne ressource vivante !) rend le tout facile et sans perte de temps! Vous avez la possibilité de poser toutes les questions que vous voulez et obtenir les réponses immédiatement.

 .

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT les places s’envolent rapidement..Communiquez avec notre coordonnatrice à la formation formation@brpconsultants.com

Sommaire du cours

Cette formation inclut le transport aérien et terrestre selon les toutes dernières exigences du RTMD et comprend les sujets suivants:

  • La loi et les divers règlements sur le transport des marchandises dangereuses;
  • Les responsabilités des expéditeurs;
  • La classification des produits biologiques (catégories A et B, spécimens exemptés);
  • Les exigences pour les emballages (Types 1A, 1B et 1C et exemptés);
  • Le marquage et l’étiquetage des colis;
  • Les documents de transport;
  • Les plaques requises pour les véhicules;
  • Les exigences supplémentaires (divergences) des pays et transporteurs (particulièrement pour le Canada et les USA);
  • Les exemptions (spécimens non infectés);
  • Les rapports en cas de fuites.

Durée

2.5 heures pour la Catégorie B et les spécimens exemptés avec ou sans glace sèche. Ajoutez 45 minutes pour la Catégorie A

Visitez notre site principale au: WWW.BRPCONSULTANTS.COM

PAIEMENT : des frais de réservation au montant 113,83 $* (99 $ plus taxes) sont exigés à l’inscription.  Nous acceptons les paiements par carte de crédit seulement (VISA ou MASTERCARD).

INSCRIPTION : Pour vous inscrire, veuillez communiquer avec Brigitte Bertrand au 450 665-9893.

* Les frais de réservation doivent être acquittés lors de l’inscription et sont non remboursables, à moins d’annulation de la part du Centre de formation en matières dangereuses.

Équipement requis pour cette formation:

Ordinateur avec microphone et haut-parleurs (VoIP) – l’utilisation d’un casque est recommandée si vous partagez un bureau avec plusieurs personnes. Voici les instructions pour faire un test de connexion :
1. Joignez à la session de test via https://www3.gotomeeting.com/join/406552062.
2. Si vous souhaitez vous connecter depuis un ordinateur, vous devrez peut-être télécharger le fichier Citrix Online Launcher pour Windows ou Mac pour lancer GoToMeeting .
3. Si vous apercevez une boîte de dialogue « En attente d’un organisateur » (Waiting for Organizer), vous avez rejoint la session de test avec succès. Vous serez en mesure de rejoindre des sessions GoToMeeting, GoToWebinar ou GoToTraining à partir de cet ordinateur. Fermer la boîte de dialogue « En attente d’un organisateur » pour quitter la session de test.